Le PERIN

Le Plan d’Epargne Retraite Individuel est un excellent moyen de préparer sa retraite tout en défiscalisant. Découvrez ses avantages et nos offres.

Le PERIN (Plan d’épargne retraite individuel) remplace les anciens produits d’épargne retraite. Le PERP (plan d’épargne retraite particulier) et le PERM (plan d’épargne retraite madelin pour les professionnels TNS ou libéral) ne pourront plus être souscrits.

fiscalité PERIN sortie

Le plan épargne retraite après la loi Pacte

retraite après la loi PACTE

Combien épargner pour quelle rente?

La phase d’épargne avant la retraite

Le montant de votre rente complémentaire à la retraite dépend de combien vous mettez tous les mois, l’âge auquel vous commencez la démarche, et la rentabilité de votre contrat.

Pour rappel, l’épargne ne se fait que par versements volontaires, vous n’avez aucune obligation dans le temps.

La rentabilité du contrat dépend évidemment du risque que vous êtes prêt à prendre sur votre contrat. Nous prendrons dans nos exemples 2 cas : un placement à 1% et un à 5% de rentabilité.

Dans notre exemple, nous partirons également sur une situation où vous souhaitez cumuler un capital de 100 000€ pour votre retraite.

Nous vous présentons l’épargne mensuelle à programmer en fonction de la rentabilité du contrat, et pour un cumul de 100 000€ à 67 ans.

Profil de
l’épargnant
rentabilité
de 1%
rentabilité
de 5%
Vous avez 30 ans202€/mois98€/mois
Vous avez 40 ans289€/mois176€/mois
Vous avez 50 ans477€/mois358€/mois

La sortie au départ en retraite

En capital

Le PERIN vous permet de sortir en capital à l’âge de la retraite. Cela vous permet de défiscaliser en préparant un projet ou une transmission.

En rente

Le montant de votre rente liée à votre PER individuel va dépendre le l’âge auquel vous convertissez votre capital en rente.

Il existe plusieurs types de rentes, mais la rente viagère est la plus connue.

En effet, vous devez être en retraite pour bénéficier de votre PERIN, mais vous pouvez attendre d’en avoir besoin avant de convertir votre capital en rente.

Vous êtes né
en 1970
Taux
de conversion
en rente
rente mensuelle pour un capital de 100 000€
Rente à 60 ans 2,893% 241 €
Rente à 65 ans 3,337% 278 €
Rente à 70 ans 3,937% 328 €
Rente à 75 ans 4,781% 398 €
Rente à 80 ans 6,036% 503 €

Vous souhaitez investir avant la fin de l’année? Lisez notre article sur la défiscalisation retraite en 2019.

Astuce : Le PERIN vous donne un nouveau cas de déblocage : l’achat de la résidence principale. Pratique pour préparer son acquisition tout en défiscalisant!

Combien puis-je verser au maximum sur mon PERIN?

Tous vos versements sont déductibles de votre revenu imposable dans la limite de :

  • soit 10% de la fraction de votre revenu professionnel imposable retenu en N-1 dans la limite de 8 PASS
  • soit 10% du PASS de l’année N-1

Par ailleurs, il a été mis en place la mutualisation des plafonds des époux ou partenaires de PACS soumis à une imposition commune. Cela vous permet par exemple de verser plus sur le contrat du conjoint qui pourtant a une rémunération plus faible. Vous pouvez aussi verser sur le PERIN de vos enfants qui appartiennent à votre foyer fiscal. Le montant est donc global.

Vous pouvez aussi utiliser le solde de l’avantage fiscal des 3 années précédentes. Si vous n’avez pas versé une année, vous pouvez donc rattraper les 2 années suivantes les versements. Cela vous permet d’optimiser votre impôt sur le revenu avec une fiscalité attractive.

Que faire de mes anciens PERM ou PERP?

Vous avez maintenant la possibilité de les transférer sur votre nouveau PERIN. Vous aurez ainsi toute votre épargne retraite dans une seule enveloppe. Le PERIN sera compartimenté entre les différents supports qui le constituent.

Leboncourtier vous propose de transférer vos ancien contrats, il vous suffit d’ouvrir un PERIN.

Puis-je y rapatrier mes points retraite?

Non, vos points retraites cumulés au fil de votre carrière professionnelle sont gérés par les organismes dédiés par l’Etat. Ils constituent votre régime de retraite de bas. Vous pouvez consulter vos droits sur le site info retraite .

Le PERIN vous permet de constituer une retraite complémentaire défiscalisable. En effet, vos versements volontaires sont déductibles des impôts. Votre épargne n’est pas mesurée en points dont vous ne connaissez pas la valeur finale mais bien en euros.

En conclusion

Plus vous commencez jeune, moins l’effort d’épargne est important. Vous pouvez commencer à partir de 50€/mois et sans obligation de versement. Alors lancez vous et ouvrez votre PERIN!

L’optimisation fiscale en 2019 peut vous paraître complexe à cause de tous les changements de réglementation. Il y a eu notamment l’année blanche et la loi Pacte qui ont eu des effets majeurs sur votre fiscalité.

Nous vous expliquons pourquoi il faut ouvrir un PERIN (Plan d’Epargne Retraite INdividuel) au plus vite et y verser ce que vous mettiez précédemment via le PERP ou ce qui vous est possible de verser.

fiscalité 2019

Petit Rappel : l’année Blanche

fiscal : année blanche

En 2018, suite à votre déclaration fiscale, vous avez payé les impôts sur l’année 2017.

En 2019, vous payez via l’impôt à la source, les impôts dus sur l’année 2019.

Dans le même temps, en 2019, vous avez déclaré vos revenus de l’année 2018 mais n’avez pas payé d’impôts sur les revenus habituels : c’est l' »année blanche ».

Les conséquences de l’année blanche sur le PERP

L’état a mis en place une mesure anti-optimisation fiscale sur le PERP pour éviter l’effet d’aubaine.

Sur le principe :

Si le montant des cotisations versées sur le PERP en 2018 est inférieur à 2017 et 2019, alors la cotisation déductible en 2019 est égale à la moyenne des versements effectués sur 2018 et 2019.

Si vous avez versé moins sur votre PERP en 2018 qu’en 2019 vous serez donc pénalisé sur votre imposition 2019.

Pour exemple :

exemple dispositif anti-optimisation fiscale sur le PERP

Comment contourner cela grâce au PERIN?

En 2019, les règles anti-optimisation de l’année blanche ne s’appliquent pas sur le PERIN!

Vous pouvez donc bénéficier de la réduction d’impôt, les versements réalisés cette année impacteront bien votre taux de prélèvement à la source 2020.

Notre conseil pour l’optimisation fiscale via la préparation à la retraite

Attention : la règle de l’année blanche perdure sur les versements en PERP.

Si vous aviez moins versé en 2018 sur votre PERP que cette année, il est donc très important d’ouvrir un PERIN et d’y verser les cotisations prévues pour votre retraite.

Vous n’avez pas d’obligation de versement sur le PERP, vous pouvez donc arrêter les versements à tout moment.

Vous avez peur d’avoir plusieurs contrats et de ne plus vous y retrouver?

La loi Pacte rend les choses très simples : il vous suffit de transférer votre PERP actuel sur un PERIN et l’ensemble de vos fonds se retrouveront dans une seule et même poche d’investissement.

Les nouveaux versements seront bien comptabilisés comme versements sur un PERIN.

Plus que quelques jours avant l’entrée en vigueur de la nouvelle loi de l’épargne retraite. C’est Bruno le Maire, actuel ministre de l’Économie, qui a annoncé l’adoption de l’ordonnance relative à la réforme de l’épargne retraite. Cette dernière est comprise dans la Loi Pacte.

Cette ordonnance vient abroger les anciens dispositifs de retraite PERCO, Madelin, Perp. Elle est remplacée par l’instauration du nouveau plan d’épargne retraite (PER).

Plusieurs questions se posent sur les changements qu’implique le passage aux nouveaux produits de la loi Pacte. Fiscalité, versement, transfert et avantages, tout ce qu’il faut savoir sur le nouveau dispositif( PER).

loi pacte : préparation retraite PER

Les objectifs du nouveau plan de retraite PER

Le gouvernement mise gros sur le projet de loi Pacte. Le ministre de l’Économie prévoit l’épargne retraite de passer de 200 milliards d’euros à 300 milliards d’euros d’ici 2022. De fait, l’objectif principal de cette réforme consiste à booster l’épargne à long terme. Mais aussi d’en faire un atout de taille dans le financement des entreprises françaises. La mise en place du dispositif vise à encourager l’épargne salariale. Elle la rend plus avantageuse pour les 2 parties : Particuliers et entreprises.

L’épargne retraite sous sa forme actuelle est composée :

  • du plan PERP,
  • Madelin pour les travailleurs non salariés,
  • Préfon pour les fonctionnaires
  • et les Perco / PER pour ce qui est des contrats collectifs souscrits par l’entreprise.

Souvent très rigides et aux spécificités techniques alambiquées, les contrats de retraite, Perco mis à part, ont beaucoup de mal à attirer les salariés.

Cette réforme aura pour objectif de simplifier l’épargne retraite en la condensant à seulement 3 produits :

  • un individuel
  • et 2 collectifs.

La modernisation facilitera le déploiement, la gestion ainsi que le transfert des actuels plans de retraite vers un seul PER, au sein d’un seul et unique établissement financier.

Tous ces avantages s’inscrivent dans une logique de développement de l’actionnariat salarié par l’épargne. Elle en fait une des sources principales de financement des entreprises.

Les différents partis concernés par la loi Pacte

La clé pour que vous compreniez bien le fonctionnement du nouveau plan de retraite instauré par la loi Pacte, est d’envisager ce dernier en tant qu’enveloppe et non comme étant un placement en bonne et due forme. Ainsi, votre PER sera subdivisé en deux segments qui seront ensuite empaquetés dans une seule enveloppe PER, domiciliée dans l’établissement financier de votre choix.

La loi PACTE pour les particuliers

Le contrat Perin ou PERi, selon appellation qui vous convient, vient succéder aux actuels Perp et Madelin. Une simple souscription individuelle (contrat d’assurance ou un compte-tiers) permet d’accéder à ce placement ouvert à tous.

Trois Possibilités s’offrent à vous pour domicilier votre placement, vous avez le choix entre une banque, un assureur ou un gestionnaire d’actif.

Les avantages fiscaux constituent le point déterminant du succès de la nouvelle loi d’épargne retraite. Plusieurs mesures ont été prises afin de moderniser le dispositif d’épargne, la plus déterminante reste celle qui tend à harmoniser la fiscalité des différents produits.

Pour ce qui est des versements volontaires, ils pourront être déduits, en fonction du plafond préétabli de votre impôt sur le revenu. Une fois arrivée à échéance, ou suite à une sortie anticipée pour acquisition d’une résidence, une fiscalisation sera appliquée aux droits relatifs à ses versements. D’un autre côté, si la sortie anticipée fait suite à un accident de la vie, les droits seront exonérés d’impôt.

plan épargne retraite

En effet, le montant total des intéressements, participations et versements des employeurs dans le cadre d’un plan d’épargne retraite d’entreprise ne seront imposés ni à l’entrée, ni au départ, ni pour quelconque type de sortie.

Voulant encourager le passage de l’assurance vie à l’épargne retraite, la loi Pacte prévoit un abattement fiscal deux fois plus avantageux pour tout rachat d’un contrat d’assurance vie supérieur à 8 ans. Les souscripteurs concernés auront jusqu’au 1er janvier 2023 pour profiter de cette offre et devront impérativement investir dans un plan de retraite. 5 ans minimum doivent séparer le rachat du contrat et le départ à la retraite de l’employé.

Préparez comme il le faut votre départ à la retraite, téléchargez notre documentation.

La loi PACTE pour les entreprises

La PER entreprise consiste en une enveloppe regroupant deux produits qui vont coexister ensemble :
Le premier produit remplace l’actuel Perco, appelé aussi Percol ou Pereco. Comme pour tout plan d’épargne entreprise, un dispositif d’épargne salariale mis en place par l’entreprise est nécessaire à la souscription au PER collectif. Ce dernier sera approvisionné par les versements volontaires, la participation, l’intéressement, la conversion des droits CET et les jours de congés non pris.

Le second produit, dit PER obligatoire, Pero Percat ou PER collectif catégoriel vient succéder au contrat d’assurance vie collectif que l’entreprise à créer au nom de ses employés, soit l’actuel PER entreprises ou « article 83 ».

Transfert des contrats actuels vers le nouveau PER

Dans un contexte économique où les carrières professionnelles sont de moins en moins linéaires, la portabilité s’impose. C’est une mesure nécessaire qui permettra aux épargnants de regrouper tous leurs encours à un seul endroit.

La loi Pacte vous offre la possibilité de transférer l’ensemble de vos contrats (Perp, Madelin, Perco, etc.) dans un seul PER au sein du même établissement (assurance, gestionnaire d’actifs). La transformation concerne les anciens comme les futurs plans de retraite. Elle demeure possible même si le PER est séparé en 3 catégories de fonds différents.

Pour ce qui est des PER entreprise, il est à noter que les droits individuels ne sont transformables que dans le cas où le bénéficiaire n’est plus tenu d’y souscrire.
Des frais de transfert seront engendrés, ne dépassant pas cependant 1% des droits acquis.

Vos frais seront nuls :

  • 5 ans après votre premier versement,
  • Quand la transformation se fait à partir de la date à laquelle vous avez liquidé la pension dans votre régime d’assurance obligatoire vieillesse
  • ou une fois arrivé à l’âge légal de départ à la retraite.

Quelle épargne choisir après la loi Pacte?

Les détenteurs d’un Perp :

En basculant sur un PERi, il vous sera possible de récupérer les fonds au moment de votre départ à la retraite. Cela pourra se faire sous la forme d’un capital ou de rentes (imposables). Aussi, ceci sera possible pour la totalité de votre épargne. L’achat d’une résidence principale permet de débloquer les fonds avant échéance. Vos versements de 2019 dans un PER ne feront pas l’objet du plafonnement mis en place suite à l’entrée en vigueur des prélèvements à la source.

Les détenteurs d’un contrat Madelin :

Le passage à un PER permet aux détenteurs de l’actuel contrat Madelin, de récupérer leur épargne sous forme de capital ou de la débloquer en achetant un logement.

Ainsi, vous pourrez profiter :

  • des avantages fiscaux de l’actuel contrat Madelin
  • des plafonds de déductibilité non utilisés les trois dernières années de manière rétroactive.
  • de leur mutualisation entre conjoints.

Veillez cependant à bien lire les conditions de votre actuel contrat Madelin. En effet, celui-ci offre parfois des garanties de taux ou de tables de mortalité très avantageux. Il serait dommage de laisser tomber en passant à un PER.

Les détenteurs d’un Perco :

Votre PERe permet au salarié d’avoir dans un seul compartiment, un dispositif catégoriel ainsi que des possibilités de transfert facilitées.

L’épargne est générée par les versements individuels déductibles, déblocable sous forme de capital ou de rente. Vous êtes assujettis à une fiscalité moins avantageuse que celle appliquée à l’épargne issue du placement des primes d’entreprise.

Les détenteurs d’un PERentreprise-article83

En s’orientant vers un PERe, votre employé aura la possibilité de sortir avec un capital généré par ses versements individuels. Ce plan d’épargne offre par la même occasion plus de souplesse pour ce qui est de la portabilité. Petit bémol, la seule façon de débloquer les actifs liés aux cotisations obligatoires est à la manière de rentes imposables. L’achat d’un logement ne permet pas de dénouer le capital avant échéance.

De la même façon que pour le contrat Madelin, des avantages en termes de garanties de prévoyance pourraient se perdre au moment du passage à un PER.

En résumé : le PER en images

loi Pacte : évolutions PER
loi Pacte : les 4 types de PER
loi Pacte forfait social
loi pacte avantages PER
PER : horizon retraite

Vous souhaitez défiscaliser tout en préparant votre retraite? Bénéficiez du nouveau PER mis en place par la loi Pacte!

Les possibilités du PER sont maintenant plus larges, et plus souples dans les modalités de déblocage.

Contactez nous pour obtenir un conseil personnalisé sur la préparation de votre retraite.

Nous vous proposons aussi de transférer vos contrats retraite actuels (PERP, PERM, etc) en PER.

Demandez une documentation gratuite sur le PER

Le contrat APICIL Retraite

Intencial Liberalys Retraite

APICIL nous propose un contrat souple et innovant.

Les points forts du contrat

Tout d’abord, vos versements réalisés en 2019 sur un PERIN seront intégralement déductibles fiscalement des revenus 2019.

Ensuite, lors de la sortie, vous pourrez choisir entre un capital et/ou une rente.

Les fonds sont également déblocables à tout moment en cas d’acquisition de la résidence principale.

Vous pouvez transférer votre PERP actuel sur ce nouveau contrat.

Téléchargez la fiche produit du contrat Intencial Liberalys Retraite

Qu’est ce qu’une rente viagère?

La rente viagère c’est qu’en échange de votre capital, vous avez la possibilité d’obtenir une rente (un versement mensuel de l’assurance) jusqu’à la fin de votre vie, quelle que soit la date de votre décès. Si vous décédez jeune, vous pouvez être perdant, mais si vous décédez plus tard que la moyenne, vous serez gagnant. Avant tout, cela permet de s’assurer d’avoir un complément de revenu stable jusqu’au jour de son décès.

Bon à savoir : Le nouveau PERIN vous permet de débloquer l’intégralité de la somme en capital lors du départ à la retraite si vous préférez cette solution à la rente.

Comment suis-je sûre de pouvoir débloquer pour l’achat de ma résidence principale?

Vous trouverez sur le site du gouvernement l’indication que vous pouvez débloquer pour l’achat de la résidence principale votre PER.

Quand est l’âge de la retraite?

Est-ce l’âge fixé à la signature ou âge désigné par l’état et de ce fait risque d’être de plus en plus éloigné?

Pour justifier de la prise de la retraite, il faudra justifier que vous percevez ou allez percevoir la retraite. Elle dépend donc effectivement de quand vous pourrez la prendre (même si a priori il vous sera possible de la prendre avant l’âge légal moyennant une diminution du montant de la retraite en fonction de vos choix personnels)

Quel pourcentage de capital puis-je récupérer à la retraite?

Lors de votre mise en retraite, vous pourrez décider de ce que vous récupérez en capital et/ou en rente. Le montant de la rente sera calculée en fonction du capital que vous déciderez de transformer en rentes.

Il existe plusieurs solutions pour réduire ses impôts sur le revenu. Néanmoins chaque avantage fiscal est accordé en contrepartie de certaines contraintes à respecter.

I) L’utilisation des niches fiscales


Cet avantage est plafonné à 10ke (et 18ke avec les investissements outre-mer et Sofica).
Les Sofica et les investissements outre-mer peuvent être une bonne source de défiscalisation mais uniquement en diversification sur des petits montants car ce sont des investissements très risqués.

a. L’emploi d’un salarié à domicile

garde à domicile crédit d'impôts 2019

Il concerne le ménage, la garde d’enfants, l’aide à domicile, prestations informatiques à domiciles, le soutien scolaire etc. Vous pouvez bénéficier par ce biais d’un crédit d’impôts de 50% des dépenses engagées. Ceci est permis dans la limite de 12 000€ de dépenses.
Ce plafond est majoré de 1 500 € (sans pouvoir dépasser au total 15 000 €) dans les cas suivants :
– Par enfant à charge (750 € en cas de garde alternée),
– Mais aussi pour chaque membre de votre foyer âgé de plus de 65 ans,
– Par ascendant de plus de 65 ans.

b. Investir dans les économies d’énergies

Vous pouvez en profiter pour faire des travaux dans votre résidence principale (si ce n’est déjà fait) pour économiser sur vos factures d’énergies.
Toutes les aides et conditions des crédits d’impôts sur le site du gouvernement.

c. La défiscalisation immobilière

monuments historiques Malraux

Afin de soutenir le marché immobilier, l’Etat propose plusieurs sortes d’investissements générant des réductions ou des crédits d’impôts.
Cela peut se faire en direct ou au travers de SCPI :
– Le dispositif Pinel pour investir dans l’immobilier neuf est le plus connu mais il rentre dans le plafonnement des niches fiscales. Nous avons des partenariats spécifiques dans ce domaine, nous pouvons échanger dessus si besoin
– La loi Girardin pour les placements Outre-Mer
– Par ailleurs, il y a la loi Malraux et Monuments historiques pour ceux qui aiment participer à la réhabilitation du patrimoine. Il s’agit d’acheter un bien éligible et d’y effectuer tous les travaux nécessaires à la réhabilitation en contrepartie d’avantages fiscaux.
– La loi Censi Bouvard pour les résidences étudiantes, seniors, etc.

II) Réduire ses impôts en diminuant le montant imposable

a. La retraite

calcul rente perp

Comme vous pouvez le voir sur votre avis d’imposition, vous avez la possibilité d’investir sur un perp. Cela peut se faire en une fois chaque année ou mensuellement ou les deux.
Vous retrouvez le montant maximum déductible sur votre avis d’impôts sur la ligne

Les montants versés sur le perp seront déduits des revenus déclarés pour le calcul de la base taxable.
Attention néanmoins, si vous n’avez rien versé en 2018 sur un perp, le dispositif anti optimisation prévu suite à la mise en place de l’année blanche ne vous permettra de défiscaliser que la moyenne des versements en 2018 et 2019. Le système redeviendra « normal » en 2020.E

Nous proposons d’excellents PERP avec des frais d’entrée réduits, n’hésitez pas à me solliciter !

b. La création de déficit foncier

Il s’agit dans ce cas d’investir dans l’immobilier tout en faisant des travaux importants. Si la somme à déduire des revenus fonciers est plus forte que ces derniers, alors le déficit est imputable sur les revenus globaux dans la limite de 10700€/an et reportable le cas échéant sur les années futures. Il faut néanmoins que le bien soit loué au moins jusqu’au 31 décembre de la 3ième année suivante. Cette solution est aussi accessible au travers de SCPI, souvent à partir de 5 ou 10 000€ d’investissements

c. Investir dans des placements à revenus différés

Il peut s’agir du PEE ou du PERCO par exemple si votre entreprise le propose. En contrepartie d’une durée de détention de l’épargne, les revenus déclarés sont souvent exonérés à la sortie.
Par ailleurs, vous avez également la possibilité d’acheter un bien en démembrement (souvent dans le cadre de transmission de patrimoine). Vous ne percevez pas les revenus de l’actif tant que vous ne détenez que la nue-propriété. L’usufruit rejoint la nue-propriété « gratuitement » et en complète la valeur à la fin du contrat ou lors du décès de l’usufruitier.

III) Les autres dispositifs

a. Faire un don

impôts 2019 don associations

Les dons versés à un organisme d’intérêt général ou reconnu d’intérêt publique donne droit à une réduction d’impôts de 66% dans la limite de 20% du revenu imposable.
Par ailleurs, les dons versés à un organisme d’aide gratuite aux personnes en difficulté permettent d’avoir une réduction d’impôt de 75% plafonné à 537€. Le surplus donne droit à une réduction d’impôts standard à 66% dans la limite de 20% du revenu imposable.

b. Investir dans le capital de PME

Si vous versez des fonds au capital de PME (la vôtre ou celle d’un tiers), vous aurez un crédit d’impôt de 18% dans la limite de 50 000€ pour une personne seule et 100 000€ pour un couple.

Pourquoi faire appel à un conseiller en gestion de Patrimoine?

Le conseil en gestion de Patrimoine n’est pas faîte qu’aux personnes ayant un gros patrimoine. Il concerne tout le monde car nous vous conseillons sur vos placements, la prévoyance, la protection de votre famille, etc.

Voici en vidéo les 10 idées reçues à ce sujet :

Besoin de CONSEIL pour votre PATRIMOINE Privé ou Professionnel ?

Faîtes appel à LE BON COURTIER !

conseil en gestion de patrimoine

Le plan d’épargne populaire (PERP) est un excellent outil de préparation de la retraite et de défiscalisation. Nous allons vous expliquer le fonctionnement PERP afin que vous puissiez voir si cela vous correspond.

1/ Plan d’épargne retraite populaire : comment ça fonctionne ?

Le PERP est un dispositif réglementé qui s’adresse aux particuliers. Tout le monde peut y souscrire (salarié, commerçant, profession libéral, fonctionnaire), mais toujours à titre personnel. C’est aussi un compte individuel, vous ne pouvez pas souscrire en couple par exemple.
Ce plan peut être souscrit auprès de plusieurs organismes différents : banque, mutuelle, compagnie d’assurance… Pour bien choisir son contrat, mieux vaut s’adresser à un courtier. Leboncourtier pourra gratuitement vous guider sur le contrat le plus adapté à votre situation et le moins chargé en frais.

Suis-je obligé de verser ?

Non, vos versements PERP sont libres. Vous pouvez faire des versements exceptionnels au moment où vous avez une rentrée d’argent (ex : 13ième mois). Mais vous êtes aussi libre de faire un versement mensuel tous les mois sous forme de prélèvement. Vous n’êtes pas obligé de verser d’une année sur l’autre. Il existe cependant un seuil de déductibilité maximal que nous détaillerons plus bas.

Est-ce une assurance à fonds perdus ou une épargne ?

Il s’agit bien d’un compte d’épargne, ce n’est pas une assurance à fonds perdus.
Attention cependant, au Luxembourg par exemple, les plans d’épargne retraite déductibles contiennent un partie prévoyance. Certains contrats français aussi le proposent. Soyez vigilant à ce que le contrat corresponde à vos attentes.

2/ Avantages et inconvénients du PERP

Souscrire un Perp avantages et inconvénients, nous vous expliquons au mieux son fonctionnement pour que vous puissiez comprendre si c’est la solution la mieux adaptée à votre situation.

fiscalité perp sortie

Les Avantages du PERP :

Si vous avez été prévoyant, vous bénéficierez alors d’une rente complémentaire lors de votre mise à la retraite. Elle s’ajoute aux autres régimes obligatoires et facultatifs sans conditions.
Par ailleurs, il est possible de continuer à alimenter votre perp à la retraite, ce qui vous permet d’avoir une rente plus élevée. En effet, le calcul de la rente du PERP est en fonction des tables de mortalité des assureurs. Certains prévoient que la table de mortalité est fixée à l’adhésion, d’autre au jour du décès. Le fait de continuer à cotiser change donc le montant de la rente exigible.

Quels types de rente puis-je choisir ?

Cela dépend de votre contrat. Les assureurs offrent différentes palettes de choix.

Les possibilités les plus courantes :
  • Vous pouvez choisir la rente à vie. Le montant versé sera calculé en fonction de votre espérance de vie statistique mais vous sera versé jusqu’à votre décès. C’est une sécurité qui permet de garantir un niveau de revenu jusqu’au bout, quel que soit votre âge.
  • Vous avez la possibilité de recevoir une partie en capital (plafonné à 20% du montant épargné. Le reste est transformé en rente à vie comme expliqué ci-dessus en fonction du montant restant.
  • Il existe également une possibilité intéressante : vous pouvez récupérer l’intégralité du capital si vous achetez votre résidence principale lors du passage à la retraite à la condition de ne pas avoir été propriétaire de son habitation les 2 années précédentes.
D’autres assureurs proposent des possibilités intéressantes dans certains cas :
  • La possibilité de prendre une rente temporaire sur 5, 10 ou 15 ans. Cela peut être intéressant si il vous reste des charges qui vont disparaître par la suite (ex : fin des études des enfants, fin d’un prêt immobilier, etc.). Dans ce cas, le montant de la rente sera beaucoup plus élevé car le risque est certain pour l’assureur.
  • Vous pouvez également choisir une rente avec réversion. Cela veut dire qu’en cas de décès, l’assureur continuera à verser une rente à votre conjoint jusqu’à son décès. Cette option est intéressante si vous avez besoin de protéger les revenus de votre conjoint en cas de décès. Néanmoins, la rente dans ce cas sera plus faible car elle prendra en compte votre âge mais aussi…
  • Vous pouvez aussi prévoir une rente temporaire d’éducation à vos enfants jusqu’à leurs 25 ans en cas d’études même en cas de décès. Bien évidement cette option empiète également sur le niveau de la rente.

Que se passe-t-il en cas de décès avant le passage en rente ?

Lors du décès avec un PERP, si vous n’avez pas encore procédé au passage en rente viagère, le capital est versé aux bénéficiaires que vous aurez désigné au contrat lors de la signature. Comme l’assurance vie, ce capital est transmis hors succession.

Les inconvénients du PERP :

Le capital du PERP est bloqué jusqu’à la retraite. C’est la contrepartie de votre avantage fiscal.

Alors comment sortir du PERP ?

 

Il existe cependant quelques exceptions légales dites de « force majeur ». Les cas de déblocage anticipé du PERP sont :

  • Décès du conjoint ou du partenaire de PACS,
  • Surendettement,
  • Invalidité entraînant une impossibilité d’exercer une profession quelconque,
  • Cessation d’activité non salariée suite à une liquidation judiciaire, ou à des difficultés de l’entreprise ayant entraîné une procédure de conciliation auprès du Tribunal de commerce,
  • Arrivée en fin de droit d’allocations chômage,
  • Pour un ancien mandataire social, absence de contrat de travail ou de mandat social depuis au moins 2 ans.

Dans ces cas particuliers vous pouvez récupérer l’intégralité du capital versé augmenté des plus-values générées.

Comment débloquer un PERP ?

Par ailleurs, depuis la loi Sapin 2,vous bénéficiez d’une exception est à la règle pour récupérer votre capital. Vous ne devez pas avoir versé sur votre PERP depuis 4 ans, vos revenus ne doivent pas dépasser pas un certain plafond, et l’épargne constituée concernée doit être de moins de 2000€. Cette possibilité est assez restrictive mais a néanmoins le mérite d’exister.

La fiscalité à la sortie du PERP

Les rentes sont imposables sur le revenu sous le même régime que les pensions et les retraites. L’avantage c’est qu’à ce moment, votre taux moyen d’imposition est souvent bien moins élevé que lors du versement dans votre épargne…
Si vous récupérez une partie en capital, vous pouvez soit le déclarer en revenu exceptionnel selon le régime du quotient familial, soit bénéficier d’un taux forfaitaire de 7,5% en l’état actuel de la législation.

3/ Peut-on transférer son PERP ?

Oui, si la compagnie d’assurance qui détient votre contrat ne vous convient pas, ou si vous souhaitez regrouper votre épargne retraite, vous pouvez transférer votre PERP. Il est même possible de transférer votre article 83 ou votre Plan d’épargne retraite Madelin (PERM) sur votre PERP. Bien évidemment, vous ne bénéficierez pas d’une nouvelle déduction fiscale. Cette option n’est pas possible sur une assurance vie. Attention, un PERP n’est transférable que sui un autre PERP.

Comment peut-on transférer un PERP ?

fonctionnement perp

L’assuré doit faire une demande de transfert PERP en lettre recommandé à son ancien assureur. Il devra bien préciser le numéro de contrat concerné, ainsi que l’assureur qui doit réceptionner les fonds.
L’organisme d’assurance a 3 mois pour communiquer la valeur du perp à transférer. A réception de ce courrier, vous avez 1 mois pour éventuellement renoncer à ce transfert si vous avez changé d’avis. A l’expiration de ce délai, votre ancien assureur a un délai d’un mois maximum pour procéder au transfert.

Le transfert du PERP génère-t-il des frais ?

Oui, regardez bien vos conditions générales de vos contrats. Les frais peuvent être prélevés par votre ancien assureur. Par ailleurs, le nouvel assureur est en capacité de prendre des frais d’entrée sur son contrat.

En résumé, mieux vaut vous faire accompagner par votre conseiller leboncourtier. Il s’occupera pour vous de toutes les démarches administratives et vous conseillera sur les meilleurs contrats en fonction de vos besoins.

contact conseiller

En d’autres termes, le PERP en vidéo.L’essentiel pour bien comprendre son fonctionnement, et tous les avantages de cette épargne avec le BonCourtier

PERP en vidéo contact conseiller

Le Plan Epargne Retraite Populaire

Ainsi appelé le PERP, est un produit d’épargne qui permet de généré un revenu supplémentaire à l’indemnisation retraite .

Ce fond d’épargne est reversé sous forme de rente viagère une fois l’âge de la retraite atteint ou les fonds peuvent être reversés sous forme de capital à hauteur de 20% du total épargné. Si la somme capitalisé est supérieur à 12000 €. Les fonds versés sur le PERP peuvent être débloqués avant la retraite afin d’acquérir une première résidence principale.

Où souscrire un PERP ?

La souscription d’un PERP s’effectue auprès d’organisme spécifique mais aux missions différentes :

– Les banques
– Les compagnies d’assurances
– Organisme de prévoyance ou de mutuelle.

L’ouverture d’un PERP n’est pas liée à une limite d’âge à la souscription, cependant le produit s’adresse particulièrement aux personnes étant en activité et payant des impôts. Le PERP assimilable à un contrat d’assurance vie et permet de bénéficier d’une réduction d’impôt.

Comment fonctionne le PERP ?

PERP épargne retraite

Le financement d’un PERP peut se faire de plusieurs façons,les cotisations sont libres ou étalés dans le temps, et le montant des cotisations n’est pas réglementé. L’organisme gérant le PERP doit informer constamment le contractant du PERP. Ce dernier a le droit de prélever des frais de gestion courante de ce compte. Adressée chaque année, une note d’information doit inclure le montant des frais de gestion retenus, ainsi qu’un aperçu du montant de la rente viagère espérée.

Les exceptions relatives au PERP

En général, le déblocage des fonds retenus sur le PERP s’effectue une fois l’âge de la retraite atteint. Cependant l’épargne éventuellement débloquée en cas :

– d’invalidité
de décès
– de surendettement
– acquisition de la première résidence principale
– cessation d’activité non salarié à la suite d’un jugement de liquidation judiciaire.

Et la fiscalité ?

La déduction éventuelle des impôts des sommes versées sur ce produit d’épargne s’applique à chaque membre du foyer fiscale. Cependant les déductions sont plafonnées, le montant plafonné est égal :

– Soit à 10% des revenus professionnels nets, avec un plafond égal à huit fois le plafond de la sécurité sociale.
– Soit à 10% du plafond annuel de la sécurité sociale de l’année N-1. Généralement les personnes concernées par ce plafond sont ceux qui n’ont pas de revenus professionnels ou des revenus inférieurs à ce plafond.
Une fois l’âge de la retraite atteint le déblocage des fonds peut se faire sous plusieurs formes, le déblocage des fonds dépend du montant total de l’épargne totale constituée :
– Au-delà d’une épargne de 12 000 €, il est possible de retirer 20 % de l’épargne sous forme de capital et de percevoir la suite des fonds en rente viagère ;
– Une épargne inférieure à 12 000 €, est retirable sous forme de capital au comptant.

Si le PERP propose une défiscalisation sur l’épargne et une fois les fonds débloqués, ces derniers seront soumis à l’impôt sur le revenu. Cependant le PERP reste un produit très avantageux de défiscalisation. Proposant une défiscalisation au moment de l’activité de l’épargnant, plus élevé qu’au moment de sa retraite. En cas de déblocage des fonds anticipés le capital retiré n’est pas imposable mais l’application des prélèvements sociaux sur les intérêts.

Le Perp est un produit complexe laissant de multiples possibilités. La souscription d’un tel contrat nécessite une étude personnalisée avec un bilan patrimonial. Nous le faisons avec vous, pour vous conseiller au mieux.

PERP

PERP : explications

Après un décalage d’un an, la Loi de Finances rectificative pour 2017 du 28 décembre 2017 a adapté le prélèvement à la source (PAS). Cela constitue une réforme de recouvrement de l’impôt sur le revenu, à compter du 1er janvier 2019.

En effet, le PAS prévoit la « neutralisation » de l’impôt dû au titre des revenus 2018. Ce qui correspond partiellement à des revenus non exceptionnels. Cette neutralisation, prendra la forme d’un crédit d’impôt est dite « CIMR : Crédit d’Impôt Modernisation du Recouvrement ». Elle impacte indirectement les charges déductibles fiscalement et surtout  les cotisations d’épargne retraite versées en 2018.

Par ailleurs, afin d’encourager les épargnants à alimenter leurs futures retraites en 2018 et 2019, une disposition concernant, les PERP a été adoptée.

Elle prévoit que le montant des cotisations retraite versé en 2018 au titre des dispositifs PERP (et produits assimilés) doit être inférieur de celui versé en 2017 et 2019.

Le montant des cotisations  pour l’imposition des revenus de 2019 sera égal à la moyenne  des versements en 2018 et 2019. »

Exemple 1:

Par exemple, si les cotisations 2018 et 2019 sont identiques à celles de 2017, la déduction d’impôt de 2019 sera versée en 2019 (identique à 2018).

Monsieur Dupont a versé sur son PERP :
– En 2017, 2018, 2019  la somme de 4000 euros
=>Sa déduction d’impôt* en 2019 sera égale à 4 000 €.

Exemple 2:

Par ailleurs, si la participation 2018 sont à la fois inférieures à 2017 et 2019, la déduction d’impôt en 2019 sera égale à la moyenne des versements en 2018 et 2019.

perp

Madame Martin a versé sur son PERP :
– 4 000 € en 2017
– 0 € en 2018
– 4 000 € en 2019
=> Sa déduction d’impôt* en 2019 sera égale à 2 000 €
(0 €+ 4 000 € / 2 = 2 000 €)

Exemple 3:

Par exemple, si les contributions de 2019 sont inférieures en 2018 puis 2017 ainsi que la déduction d’impôt en 2019, ils serons égales a la même année.

Ainsi, Monsieur Durand a versé sur son PERP :
– 3 500 € en 2017
– 4 000 € en 2018
– 6 000 € en 2019
=> Alors sa déduction d’impôt* en 2019 sera égale à 6 000 €
*dans les limites fiscales de l’enveloppe épargne retraite de l’article 163 quater vicies du Code Général des Impôts

Ainsi, l’intérêt des versements, surtout sur le PERP n’est pas remis en cause par cette réforme.

Enfin, pour clarifier, il est important de ne pas modifier l’investissement en 2018. Autrement dis, toutes les cotisations de 2018 et 2019 continueront à alimenter le PERP et  d’augmenter  la rente du départ à la retraite.

contact conseiller