impots taxes défiscalisation
impots taxes défiscalisation

Il existe plusieurs solutions pour réduire ses impôts sur le revenu. Néanmoins chaque avantage fiscal est accordé en contrepartie de certaines contraintes à respecter.

I) L’utilisation des niches fiscales


Cet avantage est plafonné à 10ke (et 18ke avec les investissements outre-mer et Sofica).
Les Sofica et les investissements outre-mer peuvent être une bonne source de défiscalisation mais uniquement en diversification sur des petits montants car ce sont des investissements très risqués.

a. L’emploi d’un salarié à domicile

garde à domicile crédit d'impôts

Il concerne le ménage, la garde d’enfants, l’aide à domicile, prestations informatiques à domiciles, le soutien scolaire etc. Vous pouvez bénéficier par ce biais d’un crédit d’impôts de 50% des dépenses engagées. Ceci est permis dans la limite de 12 000€ de dépenses.
Ce plafond est majoré de 1 500 € (sans pouvoir dépasser au total 15 000 €) dans les cas suivants :
– Par enfant à charge (750 € en cas de garde alternée),
– Mais aussi pour chaque membre de votre foyer âgé de plus de 65 ans,
– Par ascendant de plus de 65 ans.

b. Investir dans les économies d’énergies

Vous pouvez en profiter pour faire des travaux dans votre résidence principale (si ce n’est déjà fait) pour économiser sur vos factures d’énergies.
Toutes les aides et conditions des crédits d’impôts sur le site du gouvernement.

c. La défiscalisation immobilière

monuments historiques Malraux crédit impôts

Afin de soutenir le marché immobilier, l’État propose plusieurs sortes d’investissements générant des réductions ou des crédits d’impôts.
Cela peut se faire en direct ou au travers de SCPI :
– Le dispositif Pinel pour investir dans l’immobilier neuf est le plus connu mais il rentre dans le plafonnement des niches fiscales. Nous avons des partenariats spécifiques dans ce domaine, nous pouvons échanger dessus si besoin. Vous pouvez aussi en profiter via des SCPI Pinel. Vous bénéficiez d’une réduction de 2% de l’investissement par an et ce pendant 9 ans.
– La loi Girardin pour les placements Outre-Mer
– Par ailleurs, il y a la loi Malraux et Monuments historiques pour ceux qui aiment participer à la réhabilitation du patrimoine. Il s’agit d’acheter un bien éligible et d’y effectuer tous les travaux nécessaires à la réhabilitation en contrepartie d’avantages fiscaux.
– La loi Censi Bouvard pour les résidences étudiantes, seniors, etc.

II) Réduire ses impôts en diminuant le montant imposable

a. La retraite

calcul rente perin

Comme vous pouvez le voir sur votre avis d’imposition, vous avez la possibilité d’investir sur un PER Individuel. Cela peut se faire en une fois chaque année ou mensuellement ou les deux.

Depuis octobre 2019, le PERP n’existe plus. Il est remplacé par le PERIn. C’est le même principe sauf qu’il est plus flexible. Il est notamment possible de récupérer la somme en capital lors de la retraite (et non uniquement en rente). Il est également possible de débloquer votre épargne pour l’achat de votre résidence principale, même si vous n’êtes pas primo-accédant.

Vous retrouvez le montant maximum déductible sur votre avis d’impôts sur la ligne

Les montants versés sur le PER seront déduits des revenus déclarés pour le calcul de la base taxable. Si votre tranche marginale d’imposition est de 30%, alors quand vous versez 100€, alors 30€ sont « sponsorisés » par l’État…

Nous proposons d’excellents PERIN avec des frais d’entrée réduits, n’hésitez pas à me solliciter !

b. La création de déficit foncier

Il s’agit dans ce cas d’investir dans l’immobilier tout en faisant des travaux importants. Si la somme à déduire des revenus fonciers est plus forte que ces derniers, alors le déficit est imputable sur les revenus globaux dans la limite de 10700€/an et reportable le cas échéant sur les années futures. Il faut néanmoins que le bien soit loué au moins jusqu’au 31 décembre de la 3ième année suivante. Cette solution est aussi accessible au travers de SCPI, souvent à partir de 5 ou 10 000€ d’investissements

c. Investir dans des placements à revenus différés

Il peut s’agir du PEE ou du PERCO par exemple si votre entreprise le propose. En contrepartie d’une durée de détention de l’épargne, les revenus déclarés sont souvent exonérés à la sortie.
Par ailleurs, vous avez également la possibilité d’acheter un bien en démembrement (souvent dans le cadre de transmission de patrimoine). Vous ne percevez pas les revenus de l’actif tant que vous ne détenez que la nue-propriété. L’usufruit rejoint la nue-propriété « gratuitement » et en complète la valeur à la fin du contrat ou lors du décès de l’usufruitier.

III) Les autres dispositifs

a. Faire un don

impôts 2020 don associations

Les dons versés à un organisme d’intérêt général ou reconnu d’intérêt publique donne droit à une réduction d’impôts de 66% dans la limite de 20% du revenu imposable. Ce crédit d’impôt vous est donc versé l’année suivante. Il s’agit des associations type Petits Chanteurs à la Croix de Bois.

Par ailleurs, les dons versés à un organisme d’aide gratuite aux personnes en difficulté permettent d’avoir une réduction d’impôt de 75% plafonné à 1000€ en 2020. Il s’agit des associations type restos du cœur, Enfants du Mékong, ou La Croix Rouge par exemple. Le surplus donne droit à une réduction d’impôts standard à 66% dans la limite de 20% du revenu imposable.

b. Investir dans le capital de PME

Si vous versez des fonds au capital de PME (la vôtre ou celle d’un tiers), vous aurez un crédit d’impôt de 25% en 2020 (contre 18% en 2019) dans la limite de 50 000€ pour une personne seule et 100 000€ pour un couple.

Cela peut se faire via des FCPI (Fonds communs de placement dans l’innovation) ou via des FIP (Fonds d’investissement de proximité) auprès de votre conseiller en gestion de patrimoine. Vous pouvez également investir via le Crowdfunding.

Attention : ces investissements se font sur une durée moyen long terme avec un risque à ne pas négliger.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire