0 reste à charge optique
100% santé

Aujourd’hui, de nombreux malades abandonnent des traitements à cause des restants de remboursement à régler. Pour aider ces personnes à continuer de recevoir les soins, le gouvernement a instauré le programme 100 % santé encore appelé reste à charge zéro. Il s’agit d’un remboursement total de prothèses, de certains types de lunettes et autres équipements auditifs. Ce remboursement sera assuré par la Sécurité Sociale et les mutuelles de santé. Qu’est-ce que le reste à charge zéro ? Comment ça marche ? Pourquoi une telle mesure ? Qui sont les concernés ? Nous faisons le point dans cet article. 

Reste à charge zéro, c’est quoi ?

Le reste à charge zéro est un dispositif qui rend possible la prise en charge totale de certains soins et équipements (certaines lunettes, prothèses, soins dentaires, etc.) par l’assurance maladie et les mutuelles. Son avantage, c’est qu’il aide le patient à trouver une offre lui permettant d’obtenir ces équipements sans dépenser de l’argent. 

Ce programme existe dans plusieurs pays d’Europe et les remboursements en France sont très avantageux. Le reste à charge est de 22 % pour certaines lunettes, 53 % pour les prothèses auditives, 43 % pour les traitements dentaires. 
Selon le ministère de la Santé, près de 17 % de Français auraient renoncé à leurs traitements dentaires et 10 % à leurs lunettes. Ce dispositif reste en vigueur jusqu’à 2021. D’ici là, ces équipements médicaux seront remboursés en intégralité pour permettre aux particuliers de se soigner facilement. 

Avant l’arrivée du reste à charge zéro, il fallait avoir un budget conséquent pour espérer un suivi médical correct. Et dans la plupart des cas, vous n’êtes pas remboursé à 100 %. 

La sécurité Sociale et votre complémentaire santé s’occupent d’une partie des frais, mais le reste sera à votre charge. Grâce au principe du reste à charge zéro, la sécurité sociale et la mutuelle se chargent de tout. Vous n’aurez donc à débourser le moindre centime pour vos soins de santé. Dans ce cas, on parle d’un reste à charge nul. 

Cependant, le 100 % santé ne veut pas dire que vous n’allez plus payer de frais médicaux. Nuance. S’il s’agit d’un tarif libre, le reste à charge dépendra du niveau de couvertures souscrit auprès de la compagnie d’assurance. 

Comment ça marche ?

0 reste à charge optique

Afin de lutter contre le renoncement aux soins, l’objectif du 100 % santé a été mis en place. Ainsi, les petits budgets pourront enfin avoir accès aux équipements onéreux. La prise en charge sera totale à condition que le patient reste en dessous des tarifs plafonds. 

Ces tarifs sont bien précisés dans les textes. Toutefois, si le patient souhaite acheter un équipement dont le prix est au-dessus des plafonds, alors il sera obligé de rembourser le restant du montant après le remboursement de sa mutuelle et de la Sécurité Sociale. Il existe 3 niveaux de prestations : 

  • les soins basiques reste à charge 0 : le patient bénéficie d’un remboursement intégral, mais ne profitera pas des équipements dernière génération ; 
  • les soins avec reste à charge modérés : la complémentaire santé n’est pas obligée de tout rembourser. En effet, les tarifications bénéficient d’un encadrement ; 
  • les tarifs librement fixés par le médecin : le malade devra trouver un terrain d’entente avec le médecin. Car, ce dernier est libre dans sa manière de fixer ses prix. Le remboursement de l’assurance se limitera au niveau de couverture convenue dans le contrat. 

Pourquoi une telle mesure ?

Ce n’est pas un secret, les équipements médicaux deviennent de plus en plus chers. Pour obtenir de bonnes lunettes, des aides auditives, des prothèses dentaires, vous devez avoir une situation financière solide. La cherté de ces équipements est due au fait que les praticiens fixent les prix de manière libre et très souvent l’assurance maladie n’arrive pas à suivre. Ce qui fait que de nombreux malades non fortunés abandonnent les soins par manque de moyens. Afin de leur venir en aide, une prise en charge totale est garantie par le gouvernement dans les 3 secteurs cités plus haut.

L’objectif principal de cette mesure, c’est de lutter contre le renoncement aux soins. 

Reste à charge zéro : qui est concerné ?

La bonne nouvelle est que toute personne possédant une assurance santé est concernée par la reforme 100 % santé. Un panier 100 % santé est mis à votre disposition. Et tous les équipements faisant partie de ce panier seront pris en charge par le dispositif. Cependant, vous pouvez opter pour un équipement qui ne fait pas partie du panier et bénéficier d’un reste à charge pour autant. Tout dépendra des conditions de votre complémentaire santé. 

Reste à charge zéro : comment se passe le remboursement ?

Jusqu’en début 2021, le reste à charge zéro garantit aux patients des remboursements intégraux dans les domaines tels que l’optique, les soins dentaires et l’audition. 

L’optique

100 santé lunettes

Aujourd’hui, les opticiens sont tous obligés de présenter aux patients 17 types de montures adultes et 10 montures enfants prises en charge par le 100 % santé. Ces montures devront également être équipées de verres de qualité, capable de corriger la vue des patients. Pour bénéficier du remboursement total, le prix des lunettes ne doit pas excéder 370 euros. Si vous convoitez des lunettes dont le prix est au-dessus des plafonds, vous devez savoir qu’elles ne seront pas remboursées totalement par votre complémentaire santé. 

Les soins dentaires

0 reste à charge dentaire

Avec la réforme, le cout des couronnes dentaires est remboursé intégralement par la Sécurité Sociale et la mutuelle santé du patient. Cette mesure concerne également les prothèses en céramique utilisée pour les dents visibles. Peut-être d’ici 2021 d’autres types de prothèses pourront être compatibles au 100 % santé. Là aussi, le patient peut décider d’acheter des prothèses plus chères, plus jolies. Mais il y aura toujours un reste à charge à régler. 

L’audition

0 reste à charge audiologie

En effet, l’appareil auditif coute cher. Vous devez compter entre 1200 et 1500 € pour en obtenir. De plus, il y aura un reste à charge à régler. Conséquences : seuls 1/3 des malades disposent de cet équipement. Aujourd’hui, avec le 100 % santé, les tarifs commencent à être abordables et les clients pourront d’ici 2021 bénéficier d’un remboursement complet.

Besoin d’une mutuelle complémentaire?

Le 100% santé en vidéo

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire