Afin de valoriser les « bons » conducteurs et sanctionner les « mauvais », le législateur met en place en 1976 le système de bonus malus,  pour responsabiliser le conducteur de sa conduite de véhicule.

bonus malus

Le système bonus/malus, connu aussi sous le nom de coefficient de Réduction/Majoration (CRM) de votre assurance automobile, est commun à toutes les agences d’assurance Française. Il  va permettre d’être un indicateur supplémentaire pour la tarification de l’assurance de votre véhicule.  Ce système à était mis en application afin de sensibiliser les conducteurs pour qu’ils soient les plus vigilants possibles au volant.

Les assurances se basent sur une période de 12 mois, afin d’estimer si vous auriez du bonus (réduction) ou alors du malus (majoration). Ce calcule va se résoudre en fonction de votre sinistralité. Cela va former un relever d’information, qui reprend les antécédents en générale sur la période des 36 derniers mois, et qui est obligatoire lors de tout changement de compagnie d’assurance.

Comment se calcule le bonus malus?

assurance voiture

Si vous vous exposiez à une réduction de tarif de votre assurance, c’est que vous avez adopté un comportement sérieux c’est-à-dire sans accidents responsables. Vous recevrez ainsi un bonus de 5% sur votre taux actuel chaque année à l’échéance de votre contrat.

Et à l’inverse, si vous supportiez une majoration de tarif c’est que vous aviez causé un ou plusieurs accident(s) responsable(s) alors votre assureur vous appliquera une majoration de 25% sur votre taux actuel, non pas par an comme on pourrait le penser, mais par sinistres responsables et applicable  uniquement à la date d’anniversaire du contrat.

Les accidents exclus :

  • Les accidents de stationnements sans tiers identifiés,
  • Le vol,
  • L’incendie,
  • Le bris de glace.

Ces sinistres n’engendreront pas une majoration sur votre bonus/malus.

Dès lorsque vous veniez d’acquérir le permis de conduire et donc que vous deviniez conducteur/conductrice novice votre coefficient  Réduction/Majoration  (CRM) est égale à  1.

Le bonus automobile

Pour arriver au minimum et avoir le meilleur taux de bonus, il faut atteindre 0.50 de CRM soit 50% de bonus. Il  faut donc ne pas faire d’accidents responsables durant  13 années. Votre taux de CRM sera simplement multiplié par 0.95 chaque année. De plus si vous avez un taux de 50% depuis au moins 3 ans, votre assurance ne vous appliquera pas de malus en cas d’accidents responsables.

Exemple explicatif :

Démarrage d’assurance 1
1ère année 0.95
2ème année 0.90
3ème année 0.85
4ème année 0.80
5ème année 0.76
6ème année 0.72
7ème année 0.68
8ème année 0.64
9ème année 0.60
10ème année 0.57
11ème année 0.54
12ème année 0.51
13ème année 0.50

Le malus auto

En outre, si vous causez des accidents responsables votre taux de CRM va augmenter et augmentera donc la tarification de votre assurance automobile. ATTENTION à ne pas faire trop d’accidents responsables sinon votre assurance aura la possibilité de vous résilier.

Lorsque vous faites un accident responsable votre taux de CRM augmentera de 25% soit 1.25. Le malus ne peut excéder les 350%.

Exemple explicatif :

CRM actuel Événement sinistre Nouveau CRM
0.95 1 accident responsable 1.18
1 2 accidents responsables 1.56
0.80 Un vol 0.76 (on n’applique pas de malus pour les vols)

Cas particulier :

Il pourrait être possible que vous vous rentrouvrez à changer d’assurance mais que vous n’ayez pas de relevé d’information. C’est le cas peut être d’une personne qui utilise une voiture de fonction dans le cadre de son activité professionnelle, dans ce cas il doit fournir une attestation de son employeur, mentionnant l’utilisation du véhicule, l’existence des sinistres ou non, ainsi que la durée d’assurance.  Ce document pourra servir de reconstruction d’un Coefficient de Réduction/Majoration.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire