Que vous viviez de votre passion ou que la pratique de votre art soit un moment de détente sur votre temps libre, l’investissement d’un instrument de musique est conséquent. Assurer ses instruments est donc une question qui se pose rapidement. De plus, les risques peuvent être nombreux et mieux vaut vous prémunir contre les aléas du quotidien pour exercer en toute sérénité.

A qui est destiné un contrat d’assurance pour les instruments de musique ?

Que vous soyez professionnel ou amateur, que vous jouiez seul ou à plusieurs, que vous soyez étudiant en conservatoire ou que vous preniez des cours particuliers, et tout ceci sans limite d’âge, vous pouvez mettre en place un contrat spécifique pour assurer vos instruments de musique.

Pourquoi souscrire une assurance spécifique pour vos instruments de musique ?

Tout d’abord, vos instruments de musique et leurs éventuels accessoires sont des objets de grande valeur. Valeur sentimentale en premier lieu mais aussi valeur pécuniaire. Et cet aspect est non négligeable puisque la réparation ou le remplacement d’un instrument peut vite impacter considérablement votre budget. En conséquent, Il est important d’être certain d’avoir une bonne indemnisation de celui-ci et une franchise faible en cas de sinistre.

Ensuite, que vous utilisiez vos instruments régulièrement ou peu fréquemment, un aléa peut vite arriver. Il suffit d’un seul trajet pour qu’il arrive quelque chose. Notons que 90% des sinistres surviennent lors d’un trajet. Ainsi, il est essentiel de se garantir en tous lieux et dans toute situation.

Enfin, que vous soyez amateur ou professionnel, l’acquisition de vos instruments de musique est souvent onéreuse. C’est un investissement de temps important également. Pour cela, vous vous devez d’être en sérénité complète dans l’exercice de votre art.

La mise en place d’un contrat d’assurance spécifique pour vos instruments de musique vous permettra la sécurisation de leur utilisation.

Assurer ses instruments, que l'on soit étudiant, professionnel ou senior

Qu’en est-il des instruments de musique qui me sont confiés ?

En effet, le conservatoire ou l’école de musique peut être amené à vous confier un ou plusieurs instruments pendant une durée plus ou moins longue. Vous devrez le rendre dans le même état que celui dans lequel il vous a été donné. Il est même probable qu’ils vous imposent un contrat d’assurance spécifique pour cela.

De la même façon, cette assurance couvre un instrument de musique en location. Comme indiqué précédemment, l’investissement d’un ou plusieurs instruments de musique peut être conséquent et le recours à la location est un bon moyen d’y remédier. Également, cela vous permet de pouvoir tester plusieurs instruments afin de trouver « le bon ».

Votre assureur pourra donc vous fournir une attestation que vous remettrez à qui la réclame.

Quels instruments peuvent être assurés ?

Tous les instruments de musique sont assurables. Cependant, voici la liste non exhaustive des principaux :

Instruments à cordes :

  • Guitare
  • Guitare électrique
  • Basse
  • Contrebasse
  • Alto
  • Violon
  • Violoncelle
  • Harpe

Instruments à vent :

  • Saxophone
  • Trompette
  • Trombone
  • Accordéon
  • Clarinette
  • Flûte traversière
  • Hautbois
  • Cor

Instruments à percussion :

  • Batterie
  • Tambour
  • Tambourin
  • Djembé
  • Triangle
  • Xylophone
  • Percussions classiques ou digitales

Claviers :

  • Piano
  • Orgue
  • Synthétiseur
  • Clavecin
  • Accordéon

Peut-on assurer les instruments électriques?

Bien sûr, tous les instruments électriques (par exemple guitare électrique, batterie, basse, etc) ou électroniques sont couverts par le contrat Leboncourtier Musique. Notre contrat est complet.

Faut-il assurer spécifiquement ses instruments de musique?

Fréquemment, les instruments de musique sont exclus des contrats d’assurance habitation. S’ils sont intégrés, leur couverture est souvent limitée. Tout d’abord financièrement. L’indemnisation est généralement faible et la franchise élevée. Elles peuvent même appliquer une forte vétusté. Mais aussi en termes de couverture géographique. Votre contrat multirisques habitation limite la garantie de vos instruments de musique à votre domicile. Et pourtant, il est tout de même fréquent que vous vous déplaciez avec vos instruments de musique, que vous soyez professionnel ou amateur.

Malgré tout, vous pouvez parfois mettre en place une option spécifique à votre contrat mais celle-ci est souvent coûteuse.

De même, l’assurance scolaire ou extrascolaire ne vous couvre pas contre le vol de votre instrument ou un dégât lié à un incendie par exemple.

Pour vous, professionnels ou passionnés de musique, il est certain que, malgré l’option, votre contrat d’assurance habitation ne suffira pas à garantir vos instruments de musique. En conséquence, la mise en place d’un contrat spécifique est plus que fortement conseillée.

Assurer vos instruments comme le violon par exemple

Contre quoi mes instruments de musique seront couverts ?

La garantie d’un contrat spécifique est complète. Qu’il s’agisse d’un vol ou d’une tentative de vol, d’une détérioration accidentelle, d’un bris d’instrument, d’une casse ou d’une chute, d’une agression ou un acte de vandalisme, d’un dégât des eaux (néanmoins sous réserve de négligence), un incendie, la foudre, un attentat ou une catastrophe naturelle … vos instruments de musique sont couverts. Et plus important encore, ils sont couverts en tous lieux. En effet, que vous soyez sur la plage à jouer de la guitare pendant vos vacances ou lors d’un concert amateur ou professionnel dans une ville d’Europe, votre matériel sera assuré. Que vous soyez en simple répétition au conservatoire ou à votre école de musique, ou en représentation officielle, il est essentiel d’avoir l’esprit libre pour exercer votre art.

Citons quelques exemples :

  • Vous êtes sur scène dans un bar et jouez avec un groupe d’amis.
  • Ou bien vous êtes le batteur du groupe et un des musiciens tombe sur votre batterie et l’abîme (la peau du tambour est fêlée).
  • Vous rejoignez votre groupe pour une représentation à Barcelone. Mais vous vous faites agressé dans le métro et votre violon est cassé.
  • Vous vous faites voler votre guitare dans votre loge lors d’une répétition.
  • La salle du conservatoire, où est entreposé votre saxophone, a pris feu et votre instrument a brûlé.

Dans tous ces cas, votre instrument de musique sera indemnisé par votre contrat d’assurance spécifique.

Assurer ses instruments : que se passe t’il en cas de sinistre ?

En cas de sinistre, vous avez un délai de 5 jours maximum (2 jours en cas de vol), à compter de la date dont vous avez connaissance du sinistre, pour le déclarer à votre assureur selon les modalités convenues initialement au contrat.

Par ailleurs, votre indemnisation sera ensuite basée sur l’importance du sinistre (remplacement, réparations ?) et les conditions générales et particulières de votre contrat d’assurance.

En conclusion, que vous soyez amateur ou professionnel, vos instruments de musique ont une valeur inestimable. Cela mérite que vous preniez le temps de bien assurer votre matériel. Ainsi, vous pourrez exercer de la meilleure façon possible, peu importe le lieu.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire