création entreprise
idée création entreprise

La création d’entreprise est souvent le début d’une grande aventure qui peut se révéler semée d’embûches.
Si vous êtes véritablement motivé par votre projet, nous vous expliquons les 10 risques importants à anticiper pour mieux les éviter quand on se lance dans l’entrepreneuriat.

Se lancer dans la création d’entreprise sans être prêt

Avant de se lancer concrètement dans la création de votre entreprise, il est indispensable de réaliser une étude de marché. Cela signifie qu’il faut impérativement savoir où vous allez et dans quelle mesure cette entreprise peut fonctionner.
Également, effectuer un business plan est essentiel pour formaliser votre projet et ainsi montrer comment vous allez réaliser des bénéfices. Véritable repère, ce document vous servira pour faire le point sur votre activité. Vous pourrez également vous fixer de nouveaux objectifs au fil du temps.

Négliger ses statuts d’entreprise

Il est indispensable de bien formaliser le statut juridique correspondant à votre entreprise. Ainsi, en fonction du capital que vous allez investir, de la présence d’associés ou non ou encore de votre niveau de responsabilité, la forme de votre société sera différente. Aussi, pour cette partie délicate de forme juridique et de rédaction de statuts, il est fortement recommandé de faire appel à un avocat ou un expert-comptable.

En fin de compte, comme les statuts vont régir les règles de fonctionnement et d’organisation de l’entreprise, ils sont essentiels pour votre société. D’où l’importance d’être vigilant sur la rédaction des statuts. En effet, ils auront une incidence non négligeable sur votre entreprise (gestion de la direction, conditions de nomination des dirigeants, gestion de conflits entre les associés, etc.).

Le préjudice au tiers

Une fois que votre entreprise sera créée, vous allez être exposé à des clients, des fournisseurs ou encore à des sous-traitants. De ce fait, vous pourrez être amené à générer des dommages involontaires à ces tiers. Pour cette raison, il existe une responsabilité civile d’exploitation appelée RCE qui est là pour couvrir les préjudices que votre société pourrait causer auprès d’un tiers.
Souscrire une RCE est donc une sécurité pour l’entrepreneur notamment lorsque sa société est amenée à être en contact physique avec des tiers pouvant ainsi engendrer des dommages corporels, matériels ou encore immatériels. En fin de compte, la RCE intervient uniquement quand le préjudice est issu d’un fait lié à la vie courante de votre entreprise.

Le dommage dû aux prestations de l’entreprise

création entreprise

Parfois, dans la vie d’une société, il arrive que le préjudice résulte des prestations effectuées par l’entreprise. Dans ce cas, il faut faire appel à la responsabilité civile professionnelle. En effet, cette RC Pro couvre toutes les erreurs, fautes et négligences commises par l’entreprise en activité. En fait, lorsqu’il y a un dégât commis dans l’exercice de votre activité, c’est la responsabilité de votre entreprise qui peut être engagée. Ainsi, la RC Pro va permettre de vous assurer dans des situations de :

  • Dommages corporels (blessure, décès),
  • Les dommages matériels (endommagement, destruction de bien),
  • Préjudices immatériels consécutifs (pertes financières liées directement à un dommage matériel ou corporel),
  • Préjudices immatériels non consécutifs (pertes financières non liées à un dommage corporel ou matériel).

Ne pas se faire accompagner pour créer son entreprise

Au démarrage, mieux vaut s’entourer de professionnels du secteur pour partir du bon pied. Souvent, le créateur d’entreprise cherche à limiter les coûts, ce qui est légitime. Néanmoins, vous aurez à poser des actes et à vous engager sur certaines choses. Ces premiers pas vont vous suivre quelques années.

Leboncourtier vous recommande par exemple de passer par un courtier en prêt professionnel pour obtenir votre premier financement. Il vous iadera à formaliser votre business plan, savoir présenter votre projet à votre banque, mais aussi choisir votre banque. En effet, le taux du crédit professionnel va avoir un impact, mais l’ensemble de la relation bancaire professionnelle a un coût, mieux vaut négocier les conditions dès le départ. Le banquier sera ensuite votre partenaire financier, élément indispensable pour gérer votre croissance par la suite!

Par ailleurs, un entrepreneur se doit d’être bien entouré et bien conseillé, que ce soit au quotidien ou en cas de litiges. Comme les lois, les règlements et les directives évoluent sans cesse et il est difficile de s’y repérer. Il peut donc être important de bénéficier d’une protection juridique.
Grâce à la protection juridique, vous pouvez alors disposer de conseils avisés de la part des juristes. Ils interviendront pour la rédaction de contrats par exemple, mais également pour une aide à la gestion de litiges.

La protection de vos locaux

Il est indispensable de souscrire un contrat d’assurance de vos locaux ou de vos bureaux lorsque l’on possède son entreprise. En effet, en cas d’inondation, d’incendie ou encore de cambriolage par exemple, il est important de bénéficier de cette assurance afin d’obtenir un dédommagement d’une partie des pertes.

Oublier de vous assurer dès la création d’entreprise

business plan entreprise

Comme il existe différents risques liés aux aspects matériels de votre entreprise, souscrire un contrat d’assurance multirisque professionnelle peut s’avérer une bonne solution. Cette garantie permet en effet de couvrir l’ensemble des dangers liés à votre activité. Il assure ainsi la protection de votre patrimoine mobilier et immobilier de votre entreprise. En général, l’assurance multirisque professionnelle couvre le siège social et le local d’exploitation de l’entreprise, les matériels professionnels, mais également les stocks de marchandise et de fournitures. Enfin, cette assurance multirisque professionnelle garantit aussi les dégâts des eaux, le vol, le vandalisme, les inondations, etc.

La cyberattaque

Créer son entreprise aujourd’hui signifie également prendre en compte un risque d’un nouveau genre : la cybercriminalité. Ces attaques se développent de plus en plus envers les entreprises, et notamment les petites structures. Nous vous recommandons donc, surtout si vous faites du e-commerce, de recourir à une assurance cybersécurité. En général, dans le cas d’une cyberattaque de votre entreprise, l’assureur va permettre le remboursement des frais qui peuvent être assez conséquents.

S’oublier soi-même

S’il est important de prévoir les différents dangers auxquels votre entreprise va être exposée, il est aussi indispensable de penser à vous. Être entrepreneur et tomber malade ou avoir un accident qui vous empêche de travailler durant plusieurs mois peut vite devenir catastrophique. De ce fait, il est essentiel pour un entrepreneur de prendre une prévoyance. En effet, cette prévoyance va permettre de venir compléter les indemnités versées par la sécurité sociale en cas de problème. Enfin, n’oubliez pas non plus de souscrire à une bonne mutuelle qui couvrira vos frais médicaux.

Ne pas oser le risque

Créer son entreprise, c’est prendre un très grand risque. Mais c’est aussi un grand challenge professionnel et personnel qui en vaut la chandelle! Faîtes vous plaisir si être indépendant est votre rêve, vous pouvez faire de grandes choses!

Quand on se lance dans un tel projet, il est donc indispensable de faire le nécessaire pour éviter tous les dangers connus et prévisibles. Vous pourrez ainsi vous concentrer sur les surprises au fil de l’eau.

Pour cette raison, être bien entouré, bien conseillé et bien assuré vous permettra d’être plus serein et de gérer aux mieux tous les aléas de votre projet. Cependant, la part d’imprévus restera importante comme pour toute création d’entreprise.

L’e-book gratuit Leboncourtier

e book assurances creation d'entreprise
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire