Comment faire jouer la garantie décennale

La garantie décennale ou responsabilité civile décennale est l’assurance des professionnels de la construction. Elle couvre les propriétaires de la maison en cas de dommages causés par les travaux. Quelles sont les conditions de cette garantie et comment faire jouer la garantie décennale ? Dans le présent article, nous vous livrons tout ce qu’il y a à savoir sur le sujet. 

L’importance de cette garantie

La garantie décennale vous permet de demander réparation auprès du responsable de la construction s’il y a des malfaçons et/ou vices de construction qui sont apparues dans un délai de 10 ans après la réception de l’ouvrage.

Avant de signer un contrat avec un professionnel de la construction, pensez donc à réclamer l’attestation de garantie décennale qu’il devra vous remettre. Par la suite, gardez soigneusement ce document afin que vous puissiez l’utiliser en cas de sinistre. 

La garantie décennale et l’assurance dommage-ouvrage 

L’assurance dommage-ouvrage est différente de la garantie décennale

Le contrat dommage-ouvrage est celui que le propriétaire de l’immeuble doit souscrire avant de faire réaliser d’importants travaux de construction ou de rénovation. Ainsi, en cas de dommage, il pourra rapidement obtenir réparation. 

La garantie décennale – la garantie de bon fonctionnement – la garantie de parfait achèvement 

Une distinction doit être faite entre ces différentes garanties qui sont souvent confondues par les particuliers. 

D’abord, la garantie de bon fonctionnement ou garantie biennale est une garantie d’une durée de 2 ans qui couvre les désordres sur les équipements de l’ouvrage comme la serrure. 

En ce qui concerne la garantie de parfait achèvement, elle a une durée de 1 an et couvre tous les désordres de l’ouvrage, même ceux d’ordre esthétique. Une réclamation peut donc être faite pour une simple fissure dans le mur par exemple. 

Quelles sont les conditions de la garantie ?

Si vous constatez des dommages au sein de votre propriété, ne vous précipitez surtout pas. 

Dans un premier temps, vous devez vérifier que vous êtes réellement dans une situation qui permette la mise en action d’une garantie décennale. 

D’abord, renseignez-vous afin de savoir si le type d’ouvrage est couvert par la garantie. Parmi les ouvrages couverts, il y a par exemple les ouvrages de fondation et d’ossature de la plupart des bâtiments, les ouvrages de voirie, les constructions avec fondations telles que les piscines enterrées, les terrasses et les caveaux funéraires. Sont également couverts les équipements indissociables tels que les panneaux photovoltaïques et les pompes à chaleur. 

Ensuite, vous devez vérifier si le dommage est suffisamment grave. En effet, le sinistre ne sera couvert que s’il porte atteinte à la solidité de la structure ou rend l’ouvrage impropre à sa destination

Enfin, vous devez vous assurer que le dommage soit apparu au cours des 10 ans qui suivent la fin des travaux et la réception de l’ouvrage. 

La garantie décennale, c'est quoi ses conditions ?

Comment faire jouer la garantie décennale ?

Si vous remplissez toutes les conditions, voici les différentes options qui s’offrent à vous pour mettre en action la garantie décennale

Dans un premier temps, envoyez une mise en demeure au constructeur afin de lui demander de réparer les dommages au titre d’une garantie décennale. Afin que votre lettre soit valable, elle doit comprendre toutes les informations essentielles, à savoir :

  • les coordonnées du demandeur et du constructeur 
  • la date de la rédaction de la lettre 
  • les dates et références des documents prouvant l’existence des travaux 
  • la date de réception de l’ouvrage 
  • la description de l’ouvrage touché par le dommage 
  • la demande officielle de réparation des dommages
  • le délai de réponse raisonnable donnée au constructeur 
  • la signature du demandeur 

Dans la plupart des cas, lorsque vous faites jouer la garantie décennale, les constructeurs prennent directement en charge les travaux de réparation, afin d’éviter une déclaration de sinistre auprès de son assureur. 

En l’absence de réaction de votre constructeur, vous pouvez directement contacter son assureur en décennale en effectuant une déclaration de sinistre. Pour cela, envoyez une lettre en recommandé avec accusé de réception à l’assurance de votre constructeur. 

Dans cette déclaration, vous devez indiquer quelques informations : coordonnées, références de l’assurance sur l’attestation et adresse de la construction. 

Notez que cette procédure est plus longue et parfois même infructueuse.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire