Partager cette publication

L’assurance cyber criminalité couvre votre responsabilité et les dommages que vous avez subi suite à une attaque informatique.

En effet, il faut savoir que plus de 50% des piratages informatiques concernent des PME. Hors les petites entreprises sont généralement pas ou peu assurées contre ce risque.

cyber criminalité assurance

3 bonnes raisons de s’assurer contre le piratage pour une PME

Tout d’abord, ce sont des sinistres très couteux pour une PME. Comptez 120€ par donnée perdue, incluant l’intervention technique, la notification au client, l’atteinte à l’image et la perte de clients.

Ensuite, les PME sont plus vulnérables car elles n’investissent pas autant dans leur système de sécurité que les grandes entreprises. Ceci faute de moyens et d’évaluation des risques.

Enfin, la petite entreprise, qui n’a pas de service informatique, bénéficie de prestataire spécialistes, pré sélectionnés par l’assureur en cas d’attaque.

Les 5 conséquences d’un piratage :

cyber crime

– L’image de la société est ternie
– Vous perdez du chiffre d’affaires et des clients potentiels
– Perte ou vol d’informations personnelle
– Vol de propriété intellectuelle (brevet ou secret commercial)
– Mise hors service d’une application ou d’un site internet

Quels sont les frais à prévoir en cas de cyber attaque si je ne suis pas assuré ?

– La perte de chiffre d’affaires
– Les frais d’expertise informatique pour détecter la faille et la corriger
– Les honoraires d’avocat en cas de mise en cause par un tiers ou par la CNIL
– Les frais de notification aux tiers et aux salariés victimes du piratage
– Les frais de communication pour rétablir la notoriété de votre société.

Qu’est ce que cette assurance couvre ?

Les garanties de base sont :
– Votre responsabilité suite à la perte ou au détournement de données
– Les frais de notification aux propriétaires des données, suite à une perte ou un détournement
– Les honoraires d’une société spécialisée pour identifier et colmater la faille de sécurité rapidement
– Les frais de restauration des données perdues
– Les frais de remise en ligne du site internet endommagé
– La perte de revenus consécutive à une cyber attaque
– Les honoraires de communication de crise
– Le montant de la rançon, et les honoraires des consultants spécialisés en cas d’extorsion
– Les frais d’avocat si nécessaire
– Accompagnement en cas d’enquête administrative de la CNIL suite à l’attaque.

Exemples de sinistres :

– Détournement de coordonnées bancaires (ex : un salarié détourne les coordonnées bancaires d’un client)
– Malveillance informatique (ex : un ancien salarié introduit un virus informatique dans le système pour détruire la base de données clients)
– Piratage des comptes utilisateurs de clients
– Un concurrent qui récupère le code source de votre logiciel et l’utilise à des fins commerciales
– Un centre d’appel qui se fait pirater ses lignes téléphoniques
– Piratage de votre site internet pour détourner la clientèle

Combien ça coûte ?

Par exemple, pour une garantie de 250 000€/an, la prime annuelle est de 1 500€ TTC. Pour 750 000€/an elle est de 2 500€ TTC.

assurance cyber

Vous souhaitez un devis personnalisé ? Complétez le questionnaire téléchargeable en cliquant ici et retournez le nous par mail pour un devis en 48h.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.