L’acronyme NAC désigne les Nouveaux Animaux de Compagnie. Ainsi, les NAC sont des espèces animales autre que les chiens et les chats. Par exemple, les rongeurs, les reptiles, les oiseaux sont des NAC. Certains sont domestiques, d’autres pas. Pour certains, leur détention est réglementée. En effet, choisir un NAC ne se fait pas à la légère et avoir conscience des contraintes de sa détention est primordial. Par ailleurs, certains NAC ont beaucoup de succès comme les furets, les lapins ou autres rongeurs. Ils demandent, en effet, moins d’assistance et apportent beaucoup d’affection. Mais qui sont les différents NAC ? Comment choisir un NAC ? Existe-t-il des assurances pour les NAC ? Comment sont-ils protégés par ces assurances spécifiques ? Nous allons répondre à toutes ces interrogations.

Les NAC : qui sont-ils ?

Le terme de NAC a été d’abord utilisé par les vétérinaires qui souhaitaient différencier les chiens et les chats. En effet, les soins pour ces animaux plus originaux ne sont pas les mêmes et demandent des techniques spécifiques. Ainsi, derrière cet acronyme, nous retrouvons une liste variée d’espèces animales très différentes les unes des autres. Ces nouveaux animaux de compagnie sont classés en plusieurs catégories. La liste exhaustive est disponible sur le site de Legifrance. Cependant, vous y retrouvez différentes catégories telles que, par exemple :

  • Rongeurs : lapin, hamster, rat, cochon d’inde, …
  • Oiseaux : canaris, inséparables, perruche, …
  • Reptiles : serpents et lézards,
  • Carnivores : furet, putois, …
  • Arthropodes : araignée, scorpion, …
  • Insectes : phasme, …
  • Poissons : poisson rouge, carpe koï, poisson exotique, …
  • Certaines espèces de tortues
Les assurances NAC, les lapin sont compris dedans

Attention toutefois à certains animaux dits dangereux tels que les serpents venimeux ou les primates. C’est aussi pour cela que la législation à encadrer la détention de certains nouveaux animaux de compagnie. Nous y reviendrons.

Comment choisir son NAC ?

En France, la détention de NAC a de plus en plus de succès. L’estimation est d’environ 5 millions de spécimens soit 10% des animaux adoptés. En outre, les NAC les plus courants sont les lapins et les hamsters.

Prendre soin de son NAC

Tout d’abord, il faut savoir que adopter un nouvel animal de compagnie est une responsabilité importante. En effet, cela vous engage à plusieurs devoirs. Généralement, le choix d’un NAC se fait par son aspect moins coûteux et moins d’entretien au-delà de l’aspect parfois exotique. Cependant, être au fait des soins à lui apporter, de son alimentation, des potentielles maladies et de son mode de vie est important.

A noter que tout acte de maltraitance par négligence, qu’elle soit intentionnelle ou pas, est sanctionné. Ainsi, propriétaire de NAC, vous devez lui assurer :

  • Une bonne alimentation,
  • Des conditions de vies adaptées,
  • Une bonne hygiène,
  • Passer du temps avec l’animal,
  • Des soins préventifs réguliers.

Dans tous les cas, une première visite chez un vétérinaire pour votre NAC est essentielle. En effet, il vérifiera son état de santé et vous apportera tous les conseils nécessaires pour en prendre bien soin.

Les démarches

Certains nouveaux animaux de compagnie ne nécessitent pas de démarche particulière. Vous pouvez, par exemple, acquérir un lapin en animalerie sans déclaration spécifique. Cependant, l’adoption de certains NAC demande une autorisation spécifique. Ainsi, pour ceux-ci, vous devez effectuer une demande d’autorisation de détention. Pour ce faire, vous pouvez remplir le formulaire cerfa n°15967*01 disponible sur le site du service public.

Attention, en cas de déménagement, une nouvelle autorisation sera à demander. En effet, l’animal doit toujours pouvoir être localisé.

Comment est-il possible d’assurer les NAC ? Existe-t-il des assurances santé spécialisées pour NAC ?

Si aujourd’hui il est facile de trouver une assurance pour son chien ou son chat, il peut l’être moins pour les nouveaux animaux de compagnie. Mais la souscription d’une assurance santé pour votre animal ne doit pas être négligée. Toutefois, certaines compagnies d’assurance ont étendu leur offre aux NAC les plus courants tels que les furets ou les rongeurs. Ainsi, les propriétaires de lapin, furet ou perroquet ne peineront pas à trouver la meilleure assurance pour leur animal. Cependant, les animaux plus exotiques tels que serpents, lézards ou araignées auront plus de mal à trouver preneur de contrat d’assurance santé.

Que couvre une assurance santé pour les animaux de compagnie ?

Le risque de santé n’est pas nul et les frais médicaux peuvent se révéler important.

Ainsi, voici les risques qui peuvent être garantis par une assurance santé pour votre animal, selon la formule choisie :

  • Remboursement de frais médicaux :
    • Vaccins,
    • Stérilisation,
    • Frais de pharmacie,
    • Analyses et radios,
    • Soins courants,
    • Hospitalisation et frais chirurgicaux,
    • Radiothérapie ou chimiothérapie,
    • Vermifuges,
    • Dépistage de maladie,
    • Ambulance animalière.
  • Responsabilité civile
  • Frais liés au décès de l’animal
  • Services complémentaires :
    • Assistance téléphonique,
    • Géolocalisation de l’animal,
    • Recherche de vétérinaire de garde si besoin,
    • Garde d’animaux en cas d’hospitalisation du maître.

Combien coûtent les assurances santé NAC ?

Leboncourtier.fr s’est associé à la compagnie ECA afin de vous accompagner efficacement et à tarif abordable, dans le choix de votre mutuelle NAC. En effet, ECA est spécialisé dans les offres d’assurance aux particuliers afin d’apporter la meilleure solution au meilleur prix. Ainsi, avec Leboncourtier.fr vous pouvez assurer votre furet ou votre lapin aisément.

Par ailleurs, le tarif de votre contrat d’assurance pour votre animal dépendra de son âge et de la formule et des options choisies. De fait, plus votre animal est jeune, moins le cout sera important. Vous pouvez donc assurer votre lapin à partir de 7€/mois et votre furet à partir de 10€ par mois.

Vous détenez deux animaux ? Bénéficiez ainsi d’une réduction de 25% sur l’assurance de l’animal le plus jeune.

Quelles sont les modalités de souscription ?

Certains critères sont à prendre en compte dans la mise en place de votre contrat d’assurance :

  • L’âge de votre animal : votre furet doit être âgé entre 3 mois et 5 ans. Entre 3 mois et 7 ans pour les lapins.
  • L’animal doit avoir une puce ou un tatouage.
  • Il doit être en bonne santé.
  • Ses vaccins doivent être à jour.
  • Seul le propriétaire de l’animal pourra être souscripteur du contrat d’assurance.
Les lapins nain bélier éligible à l'assurance NAC

Sachez qu’en France, seulement 4% des animaux sont assurés contre 40% en Angleterre et 80% en Suède. Pourtant, les coûts d’entretien, d’hygiène et de soins sont très importants. Assurer son animal pour bénéficier du remboursement d’une partie de ses coûts est très avantageux. N’hésitez pas à consulter notre offre !

Demandez votre devis personnalisé pour les meilleures assurances NAC

L’équipe de LeBonCourtier vous propose de remplir ce formulaire afin que l’un de nos courtiers puisse faire le tri dans les assurances pour NAC. Nous vous enverrons un devis personnalisé et adapté à vos besoin et à ceux de votre animal.

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire