Partager cette publication

Assurance Accidents de la vie

Une assurance accidents de la vie ou plus généralement appelée la GAV, « Garantie contre les Accidents de la Vie« , consiste à protéger un assuré, ainsi que sa famille (conjoint et enfants), des aléas de la vie quotidienne.

– Le préjudice physique, qui peut avoir de lourdes conséquences sur la vie professionnelle, personnelle, matérielle et familiale de la victime.
– Le préjudice moral des bénéficiaires est pris en compte (et économique) à la suite d’un décès.

Le délai d’indemnisation doit être rapide, l’assureur doit en proposer une offre à son assuré dans les 5 mois qui suivent la déclaration du décès ou de l’accident. Une fois après avoir reçu l’accord de la victime, l’assureur doit verser le montant de l’indemnisation dans le mois qui suit cet accord. Ce montant ne peut excéder les 1 000 000€ par victime,

La garantie couvre l’assuré s’il ne sort pas des pays de l’Union européenne, de la Suisse et s’il ne séjourne pas plus de 3 moins dans le reste du monde.

Les contrats soumis par les assureurs peuvent souvent varier et certains organismes peuvent déjà couvrir certains éléments de la garantie. Ces organismes sont nombreux, on peut retrouver parmi eux : la sécurité sociale, la complémentaire santé, la carte bancaire, l’assurance individuelle contractée lors d’une assurance habitation etc.On peut donc, grâce à cette assurance se sécuriser face aux accidents d’ordres technologiques (tel que l’effondrement d’un magasin), météorologiques (lors de catastrophes naturelles comme les tempêtes ou les avalanches), médicaux (comme lors d’une intervention chirurgicale par exemple), et domestiques (tels que les chutes, brûlures, intoxications, bricolage, jardinage…).
De plus, l’assuré est tranquillisé face aux attentats, aux agressions et aux accidents survenus dans le cadre de loisirs (sport, voyage).
Que l’assuré soit responsable ou non d’un accident dont il a été victime, il sera automatiquement indemnisé par son assureur. Le contrat basique prévoit l’indemnisation des victimes qui ont subi une incapacité permanente égale à au moins 30% même si, dans certains cas les assureurs peuvent offrir une indemnisation dès 5 ou 10%. Cette indemnisation à pour but de réparer les préjudices subis par la victime. Il peut en exister de deux sortes :

Il existe cependant des risques exclus (qui ne sont pas couverts par le contrat d’assurance-vie) tels que les accidents de la route et les accidents de travail. Ces accidents sont, en effet, pris en charge via d’autres moyens. Il faut donc être très attentif au contrat proposé par l’assureur car certains risques peuvent être expressément exclus de la protection, on retrouvera parmi eux le risque lié à certaines activités sportives à risque par exemple.

En tant que courtier en assurances et en crédit, ma passion est de partager mes connaissances au plus grand nombre afin de rendre ce secteur accessible à tout le monde. Vous pouvez me contacter directement pour obtenir des conseils personnalisés 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.